MenuJetty v. Zutphen-Cremers text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in EnglishCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
image précédenteretour Indeximage prochaine

Jetty v. Zutphen-Cremers

Original : 768 × 1024 px

Le pivot, la force motrice derrière tout était maman.
Elle se leva première et alla se coucher dernière. Elle pouvait cuisiner comme les meilleurs. Aucun cuisinier ne l’a jamais dépassé. Mais surtout, elle était une bonne mère. Sais-tu que j’appelle encore « Maman ! », quand quelque chose de grave arrive à moi ?
Chère Gerda, beaucoup de gards t’ont trouvé adorable. Il y avait beaucoup de candidats - dix pour chaque doigt - qui voulaient mettre le grappin sur toi. Pascal Randou a presque réussi.
Pierre Schunck a réussi complètement. Il s’est enfui avec toi. Oui, c’est comme ça que nous l’avons vécu lorsque tu es partie. Pour moi c’état très grave. Mais au moins, tu étais encore à Valkenburg. Et tu as toujours eu du temps pour nous.
Pierre Schunck est toujours ton compagnon quotidien. Depuis 56 ans. Pierre et toi, vous avez eu une vie fertile. Non seulement en termes de qualité et de nombre d’enfants. Votre vie a également porté ses fruits à d’autres gens.
Tu étais toujours là, quand j’en avais besoin, en paroles et en actes.
Gerda, tu as grande importance pour moi depuis toujours!
Peux-je te remercier pour tout ?
Ta sœur
Jetty
 
10 Sept 1992, A l’occasion du 80e anniversaire de Gerda Schunck-Cremers
 
Voir aussi l’histoire de l’Hotel Cremers
et les images de l’Hotel Cremers

Album : Gerda Cremers 80

| Gerda Cremers | Jetty Cremers |
zoom 78.125%