Les résistants tombés dans la province néerlandaise du Limbourg.
Menu text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
 

Les résistants tombés dans la province néerlandaise du Limbourg.


Warning: mysqli_fetch_array() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /var/www/vhosts/hosting100836.af98e.netcup.net/httpdocs/verzet/verzetsmonument.php on line 224
back


Dans la région de Gulpen-Simpelveld, les trois frères Coenen avaient aménagé une voie d’évasion pour les soldats alliés qui s’étaient échappés de captivité. Ils étaient souvent envoyés du Oostelijk mijngebied ou bassin houiller oriental par le groupe autour de Mingelers à Kerkrade ou par le franciscain père Beatus van Beckhoven de Heerlen. Le plus connu des trois était l’imprimeur et plus tard chef de rayon de la LO à Simpelveld, Sjeng Coenen. Au début, ces réfugiés étaient principalement des Français et des Wallons. Ils étaient amenés en Belgique par le frère aîné P.J. Coenen, sacristain de Banholt et Mheer, avec l’aide d’un groupe de passeurs dans les villages frontaliers de Slenaken et Noorbeek.
Ces passeurs étaient l’inspecteur des frontières E. Piek, le douanier H. Evenboer et le Père J.H. Everts O.F.M. du monastère de Hoogcruts près de Slenaken, qui était également en contact direct avec son confrère le Père Beatus. En Belgique, grâce à la famille Kusters de Slenaken, ils ont trouvé un lien avec trois femmes de Jupille et Retinne près de Liège. Après le remplacement d’Evenboer par A.F. Vermeulen, gendarme de la Marechaussee à Slenaken, le groupe entre également en contact avec Th. Brentjens, commandant de la gendarmerie à Fouron St. Martin et donc avec la section Goffin du réseau Clarence. Ils étaient également en contact étroit avec le Groupe Erkens. Heureusement, les passeurs n’ont pas été touchés par le jeu Hannibal.

– 6 pers.   ⇒Tous les résistants tombés au Limbourg NL
Bisschoff,
Sjeng
∗ 1922-08-24
Simpelveld
† 1945-04-23
Buchenwald
Simpelveld - L.O. - Johannes Mathias Willem Bisschoff fut arrêté le 21 juillet 1944 par l’infiltrant Lambertz, un sous-officier allemand, alors qu’il était sur le point de le conduire à une adresse de plongée à Vaals, car Lambertz avait dit vouloir se cacher. Lors de ce coup de Wittem [1] le …

paroi de droite, ligne 16-02
Coenen,
Jan Hubert
Sjeng
∗ 1915-01-10
Simpelveld
† 1944-09-05
Valkenburg
Simpelveld - L.O. - K.P. - personne cachée - carillon - Ancien chef du rayon de Simpelveld. Cammaert : Après la trahison de Wittem [1.1], J.H. Coenen de Simpelveld et W.J. Francotte de Vaals, qui avait travaillé pour le magazine illégal Je Maintiendrai à Amsterdam jusqu’à l’été 1944, ont rejoint le KP. …

Plus dans notre histoire La résistance à Valkenburg
Jan Hubert Coenen op de lijst van personen die tijdens de bezetting belangrijk waren voor Valkenburg.
paroi de droite, ligne 16-03
Colleije (Colleye),
Joseph
∗ 1921-07-27
Eys (Wittem)
† 1949-01-25
Nijmegen
Simpelveld - résistance non organisée - police - Josephus Hubertus Theodorus (Joseph) Colleije mourut après la libération des suites de l’affaiblissement et de l’épuisement subis dans les prisons et les camps et fut ensuite enterré à Eys. Ses parents ayant déménagé à Simpelveld, il y est également enregistré comme victime de …

paroi de droite, ligne 17-01
Hamers,
Hub
∗ 1921-04-16
Simpelveld
† 1944-12-29
KZ Sachsenhausen, Oranienburg
Simpelveld - L.O. - Étudiant-e - personne cachée - Hubert Joseph Dyonisius Hamers était étudiant à l’Université de Technologie à Delft. En mai 1943, il fut déporté pour du travail forcé en Allemagne. Le 1er septembre, il réussit à nouveau à s’échapper. Hamers amenait des personnes cachées à leur destination dans un camion …

paroi de droite, ligne 16-04
Henssen,
Frans J.
∗ 1918-12-11
Simpelveld
† 1944-08-08
Simpelveld
Simpelveld - K.P. - Frans Henssen s’est retrouvé orphelin très tôt. Il était ajusteur-mécanicien et pendant l’invasion de l’armée allemande, il a servi dans une batterie antiaérienne. Pendant la guerre, il épousa Anny Schmetz. Le couple eut son fils Wen en 1941, qui reçut comme deuxième nom de …

paroi de droite, ligne 17-02
Knops,
Jacques
∗ 1918-08-30
Simpelveld
† 1945-03-17
Bergen-Belsen
Simpelveld - L.O. - Mathias Jacob Knops, fonctionnaire de l’Etat. Chef du district LO de Gulpen, qui comprenait Simpelveld. Il est tombé aux mains des Allemands lors du raid de Weert le 21 juin 1944. Il a été remplacé par son adjoint,  …

paroi de droite, ligne 16-05