Johannes Petrus Nicolaas Muis <i>(Jan)</i>
text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
Johannes Petrus Nicolaas Muis est inscrit au mémorial de la Résistance de la province de Limbourg (NL) sur la
paroi de droite, ligne 11 #05


Limburg 1940-1945,
Menu principal

  1. Personnes
  2. Evénements/ Contexte
  3. Groupes de la Résistance
  4. Villes et Villages
  5. Camps de concentration
  6. Valkenburg 1940-1945

Tous les résistants tombés au Limbourg NL

précédentbackprochain
 

Johannes Petrus Nicolaas Muis (Jan)


 28-08-1914 Venray      26-09-1944 Roggel (30)
- Roggel - O.D., service d’ordre -



Oorlogsgravenstichting

    Jan Muis a termine le lycée franciscain I.C. à Venray en 1928 et fréquente ensuite la Kweekschool ( formation des enseignants ) Kleine Beek à Venlo. Le 1er mars 1936, il devient professeur à l’école catholique pour garçons « Sint Jozef » de Roggel. Également actif dans une chorale de garçons et comme leader scout. Chef de l’OD (Ordedienst) à Roggel.
    Sur la plaque [1] du monument à Roggel on peut lire : Ce monument fut érigé à la mémoire des résistants Jan Muis etJan Mennen. Le 26 septembre 1944, avec un autre membre de la résistance, Frits Coenen, ils sont partis à vélo pour relever les gardes dans la forêt. Dans la forêt à ce moment-là se trouvait un soldat allemand, prisonnier de guerre. Sur leur chemin, ils ont été arrêtés par deux soldats allemands. À moins de 100 mètres devant eux, deux autres soldats allemands étaient couchés dans le fossé le long de la route, leurs fusils prêts à l’emploi. Soudain, des coups de feu ont été entendus. Frits Coenen a réussi à s’échapper. Jan Muis et Jan Mennen ont été tués. ….
    Cammaert écrit : J.P.N. Muis, J.J. Mennen et G. Coenen se sont rendus à la cave le mardi 26 septembre pour relever la garde. Des parachutistes allemands qui fouillaient la zone au même moment ont remarqué les trois hommes et les ont pris sous le feu. Coenen échappe, mais Muis est mortellement touché. Mennen est touché aux poumons et emmené à l’hôpital de Roermond, où il meurt le lendemain. [2]
    Il figure dans l’« Erelijst 1940-1945 » ( liste d’honneur du Parlement néerlandais ). [3]

    Notes

      Notes

      1. Plaquette, monument in Roggel
      2. Dr. F. Cammaert, Het Verborgen Front – Geschiedenis van de georganiseerde illegaliteit in de provincie Limburg tijdens de Tweede Wereldoorlog. Doctorale scriptie 1994, Groningen
        8. De Ordedienst, p. 898
      3. Erelijst 1940-1945
      4. Oorlogsgravenstichting.nl