Menu text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in EnglishCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
retour Index

Prison néerlandaise ( avant-plan ) et allemande, Maastricht

Original : 834 × 508 px

  • Au premier plan, le Tweede Minderbroedersklooster, Deuxième Monastère Minoritaire [1], depuis 1806 "Huis van Bewaring" (prison) et depuis 1825 également tribunal.
    Pendant la guerre, cette prison restait sous l’administration de la justice néerlandaise, avec du personnel néerlandais. Il était donc très facile de garder le contact clandestin avec les détenu.e.s. C’est ici que 80 détenu.e.s furent libéré.e.s le Dolle Dinsdag. [2]
    Depuis le dernier tournant du siècle, c’est le bâtiment principal et la salle de réunions de l’université.
  • Derrière, se trouvait le Troisième Monastère Minoritaire qui, pendant la guerre, fut saisi par les Allemands et utilisé comme "Polizeiliches Gefängnis Maastricht" (prison de police allemande de Maastricht). La population locale l’appelait la "prison allemande". Elle était presque hermétiquement fermée et son personnel était allemand. Dans la salle à manger, le Feldgericht (tribunal militaire) allemand tenait ses séances. C’est également dans ce tribunal que s’est déroulé le procès de l’OD de Maastricht. [3]
    Le bâtiment fut démoli en 1971. Il y a maintenant un monument sur le Minderbroedersberg, commémorant les victimes de ce procès. [4]

Cette photo est un détail d’une photo aérienne de 1937 du centre de Maastricht prise par le service technique de la Luchtvaartafdeeling, le prédécesseur de l’actuelle Koninklijke Luchtmacht ( Force aérienne royale néerlandaise). [5]

Album : Résistance

zoom 71.942446043165%