Leo Dael ()
text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour
Leo Dael est inscrit au mémorial de la Résistance de la province de Limbourg (NL) sur la
paroi de droite, ligne 28 #01


Limburg 1940-1945,
Menu principal

  1. Personnes
  2. Evénements/ Contexte
  3. Groupes de la Résistance
  4. Villes et Villages
  5. Camps de concentration
  6. Valkenburg 1940-1945
  7. Les leçons de la résistance

Les résistants tombés au Limbourg NL

précédentbackprochain
 

Leo Dael


 12-09-1907 Venlo      01-03-1945 Mauthausen (37)
- Résistance initiale - Aide aux clandestins - Venlo -



Het Grote Gebod – L.O.

    Leopold Franciscus Dael était chauffeur de taxi indépendant et gardien de nuit dans une école réquisitionnée par les Allemands pour servir de bureaux. Lui et son frère Jan participaient à la résistance depuis le début.
    Le 12 mai 1944, Toon Mooren de Vierlingsbeek, un aideur de pilotes qui se cachait dans la maison de Jan Dael, fut arrêté. La librairie de Jan était déjà observée depuis un certain temps déjà depuis un bar situé en face. Plusieurs tentatives furent faites sans succès pour libérer Mooren, y compris une tentative de corruption. Une semaine plus tard, les frères Leo et Jan Dael furent également arrêtés. Leo Dael passa par Maastricht et Vught avant d’arriver à Mauthausen, où il mourut le 1er mars 1945 ; son frère et Toon Mooren moururent dans le même camp, respectivement les 9 et 5 mars 1945. Sa famille n’apprit qu’en 1947 que Jan Dael était mort à Mauthausen.
    Leo Dael figure dans l’Erelijst 1940-1945 ( liste d’honneur du Parlement néerlandais ). 

    Sources & Littérature