Berendje van Assen-Grolleman
Menu text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour

Tous les résistants tombés au Limbourg NL

précédentbackprochain

Berendje van Assen-Grolleman


 1894-03-29 Hasselt (Ov)      1945-02-18 Ravensbrück (50)
- - Maastricht - L.O. - presse clandestine -



Maastrichtse Gevelstenen

      Presque dès le début de l’occupation allemande en 1940, Berendje Grolleman (Berendina van Assen-Grolleman) et son mari Derk van Assen participaient activement à la résistance à Maastricht. Ils aidaient des Juifs et des aviateurs alliés à s’échapper vers le sud. Ils étaient actifs dans la distribution de journaux clandestins tels que Vrij Nederland et Trouw et ont participé à la fondation de la L.O. à Maastricht. A la suite d’infiltration et de trahison, ils furent arrêtés le 24 juillet 1943, à leur domicile 124A Cannerweg, sous l’accusation notamment d’avoir hébergé un couple juif. Après une détention temporaire au camp de Vught, Berendje fut déportée sans procès au camp de concentration de Ravensbrück en Allemagne. Le 18 février 1945, elle mourut d’épuisement dans des circonstances misérables. Le lieu de son dernier repos n’est pas connu.
      Il est dommage que l’épouse de Derk van Assen n’ait pas été mentionnée lors de l’inauguration de la croix commémorative dans la forêt de Schadijk à Meterik. Sa participation à la résistance, aux côtés de son mari Derk, est un acte héroïque commun.

    • https://www.maastrichtsegevelstenen.nl/0.OORLOG/oorlog2c-verzet.htm
    • https://www.struikelsteentjes-maastricht.nl/namenlijst/assen-grolleman-berendina-van/
    paroi de gauche, ligne 29 #03