Hendrik Jacob Vullinghs <i>(Henri)</i>
Menu text, no JavaScript Log in  Deze pagina in het NederlandsDiese Seite auf DeutschThis page in English - ssssCette page en FrançaisEsta página em Portuguêshaut de pageretour

Tous les résistants tombés au Limbourg NL

précédentbackprochain

Hendrik Jacob Vullinghs (Henri)


 1883-09-14 Sevenum      1945-04-09 Bergen-Belsen (61)
- Grubbenvorst - résistance initiale - L.O. - ecclésiastique -



Het Grote Gebod – L.O.

      Curé de Grubbenvorst et curé de construction à Grashoek, a étudié la musicologie en Italie et aux Etats-Unis. Il était connu comme une personne très ouverte d’esprit et enthousiaste sur le plan culturel. Déjà au cours des années 1941 et 1942, il a commencé à aider les Juifs en collaboration avec le journaliste et social-démocrate d’Amsterdam Mathieu Smedts, originaire de Grashoek, et son chapelain Jean Slots. Une route d’évasion fut établi d’Amsterdam vers la Suisse et des adresses pour se cacher furent trouvées dans le nord du Limbourg. Même après l’arrestation de Smedts (qui a survécu aux camps), le contact avec le groupe social-démocrate d’Amsterdam est maintenu. (Cammaert V, p. 423).
      Après la fondation de l’L.O. en 1943, Vullinghs et son groupe y ont également adhéré. Il dirigait le groupe local avec H. Joosten. Le 1er mai 1944, Vullinghs fut arrêté dans la rue en face de l’église.
      Selon Loe de Jong, il était l’un des plus grands organisateurs d’aide aux pilotes et aux clandestins de toute la province du Limbourg. Le compositeur juif Hans Lachman de Berlin, qui se cachait à Grubbenvorst, a écrit un requiem catholique en l’honneur de l’abbé Vullinghs, probablement dans les années 1950.

    • Oorlogsgravenstichting.nl
    • https://www.4en5mei.nl/oorlogsmonumenten/zoeken/1343/sevenum-monument-aan-het-julianaplantsoen
    • Wikipedia NL: Henri Vullinghs
    paroi de gauche, ligne 11 #03